picto

Poster une annonce

picto

Connexion

Poésicales : « Allons au bois » Providence Band met en musique un texte de Marie Derley

Publié le 06.09.2021

Lieu: Province de Luxembourg

La poésie et la musique partagent deux éléments primordiaux que sont les sonorités et le rythme. Alors pourquoi ne pas mettre en relation des musiciens et des poètes de la province de Luxembourg dans le but de créer une œuvre musicale originale ? Depuis 2019, c’est chose faite ! Le secteur des Musiques Amplifiées (www.lampli.be) et le Service du Livre Luxembourgeois (www.servicedulivre.be) ont uni leurs forces pour donner vie aux Poésicales, un projet de création musicale et littéraire qui réunit 4 groupes et artistes inscrits sur lampli.be avec 4 poètes de notre province. Nous vous proposons de découvrir au fil du mois un des 4 entretiens conduits avec les participants, à l’occasion de la présentation en live des 4 chansons à la Maison de la Culture Famenne Ardenne, lors du festival « Ouvertures ».

Artiste : Providence Band
Texte choisi : « Allons au bois » de Marie Derley
       


Marie Derley, quel est votre premier sentiment à l’écoute de votre texte en musique ?

MD : Je suis très émue. La chanson permet une matérialisation de la poésie. Quand je publie un recueil, beaucoup de gens le feuillettent en me disant que, depuis leurs humanités, ils n’avaient plus jamais ouvert un livre de poésie.


Ce genre littéraire reste en effet souvent lié à des souvenirs d’école…

MD : Oui, et j’estime que l’école ne prépare pas toujours bien à écrire de la poésie, n’encourage pas à l’aimer… Commenter le « Dormeur du Val » par exemple, ce n’est pas ce qui d’après moi va faire flamber la passion poétique chez les jeunes. Je trouve que la seule chose qui peut, aujourd’hui, rendre la poésie vivante, c’est la musique ! Quand j’entends toutes ces créations, je constate qu’elles donnent vie aux paroles en leur apportant une autre ampleur.


C’était votre première expérience de ce type ?

MD : Oui. J’ai déjà écrit des chansons qui ont été reprises, mais je n’ai jamais entendu le résultat créé. J’ai d’ailleurs gagné un prix dans le cadre de « Chansons sans frontière », un concours d’écriture de chanson en France, à dimension internationale ; il y a des milliers de personnes qui y participent. Un de mes textes avait été primé, mais malheureusement, ça n’a pas abouti à une réalisation musicale. Avec les Poésicales, c’est la première fois que cela se concrétise pour moi !


Cette première expérience était-elle alors plutôt surprenante ou plutôt cohérente ?

MD : Le groupe Providence Band a apporté de la poésie supplémentaire : cette voix très cristalline le chœur et la composition de Thomas Robert apportent de la douceur, de l’émotion. Je percevais mon texte comme plus léger, plus « jouette ». Le groupe a donné au texte de la profondeur, de la tendresse.


Avez-vous eu des contacts en amont avec le groupe ?

MD : Non, pas du tout. Ce fut une découverte totale au moment de la sortie de la vidéo, que je trouve très réussie également.


Et si c’était à refaire ?

MD : Tout de suite ! Je trouve génial de mettre ensemble des musiciens et des poètes de la province de Luxembourg. C’est l’occasion de faire de l’art vivant et une initiative formidable : l’art se fait maintenant. J’ai en tête cet exemple d’une prof de français dans ma région qui a demandé à ses élèves de réaliser un travail sur la poésie à la condition de choisir un auteur contemporain. Les élèves sont arrivés vers moi, car ils ne connaissaient que moi comme auteur vivant… Ce genre de projet permet une nouvelle proximité avec la poésie, parfois bien plus que l’étude standard de textes du XIXe siècle, quelle que soit l’admiration que l’on peut avoir pour les classiques…

 » ALLONS AU BOIS  » de Marie DERLEY, par Providence Band

En 2019, la Province de Luxembourg (via son secteur des  » Musiques Amplifiées  » et son  » Service du Livre Luxembourgeois « ) a créé le projet :  » Les Poésical…

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.