picto

Poster une annonce

picto

Connexion

« Partis pour » la maison d’édition qui vagabonde

Publié le 28.08.2021

« Partis Pour »,  la maison d’édition qui vagabonde…

Si l’on vous dit que c’est la « Chronique d’un départ » ; l’occasion de « Voyager avec un bébé » ; ou un élan « Vers Sarajevo »… sentez-vous la fièvre de partir vous saisir au cœur ? Cette enivrante sensation de liberté papillonner au creux de votre ventre ? Vous sentez-vous prêt pour un grand voyage ?
Alors, c’est… « Partis Pour » : une jeune maison d’édition qui a pour vocation de publier des ouvrages invitant au voyage, aux départs, aux découvertes…
Installée à Hotton et imprimant en Belgique, l’éditrice Laurence Vanderhaeghen est une étonnante exploratrice, qui se joue des formes et des contenus ; qui expérimente et qui risque.

Depuis la création de sa maison d’édition en 2017, c’est petit à petit, pas après pas, que cette passionnée s’attèle à créer un catalogue de beaux-livres, inspirés de livres d’artistes et autres carnets de voyage ; ses ouvrages sont le reflet de ses rencontres avec des auteurs, des poètes, des photographes, des dessinateurs ou des peintres.
Chez Partis Pour, les sens et les émotions se mêlent ; les mots et les images s’accordent.
Toujours en partance, la maison d’édition questionne notre rapport au monde, notre perception de l’Autre, notre expérience d’un Lieu… Parfois même, elle s’engage. Parfois aussi, elle témoigne de l’évolution géopolitique du monde. Parfois encore, elle s’interroge sur les manières de voyager en fonction des époques, sur la genèse du tourisme. Parfois, surtout, elle vient nous chercher, nous égarer, nous retrouver.

Partis Pour, c’est également des projets de guides de voyage ou de nomadisme pour préparer son départ…
Ce fameux « Voyager avec un bébé » de Tiphanya Ursula Chenu (2020) par exemple – que nous mentionnions en introduction – est un guide astucieux qui saura vous aiguiller, vous et votre bébé, quels que soient votre destination et votre moyen de transport.

Le livre est jalonné de témoignages de jeunes parents voyageurs, de fiches pratiques et d’une série de conseils pour une escapade réussie.
Écoutons Laurence Vanderhaeghen en parler : https://www.facebook.com/tvlux/videos/952987291798772

Si voyager c’est planifier… Voyager, c’est aussi accepter les imprévus : lors de son départ pour le Japon en 2017, Florence Plissart n’avait sans doute pas prévu qu’elle accoucherait fin 2020 de « Japonaises »…

L’auteure, jusqu’ici habituée aux croquis rapides, est partie à la rencontre des femmes japonaises, dressant ainsi une mosaïque de 40 portraits, aux identités variées. Elle y évoque leur place de femme dans la société japonaise, elle nous raconte leur histoire et esquisse des moments de vie. Dans son livre, Florence Plissart s’exprime aussi sur le projet lui-même : sa naissance, ses réussites et ses ratés. Et, à la manière d’un journal de bord, laisse transparaitre ses doutes et ses incertitudes.
D’incertitudes en certitudes, c’est également fin 2020 que parait « Naissance d’un combat » de Sergio Lopez, qui alerte sur l’urgence et le devoir de protéger ce qu’il reste de faune sauvage sur la planète. Quoi qu’il en coûte !
Et depuis ?
Plus rien…
Jusqu’à cet été.

C’est en marge, (toujours !), à l’heure où le juillettiste monde du livre prend ses quartiers, que revoici Partis Pour avec une… non deux ! non trois ! sorties simultanées. Vous parlez d’une surprise !
« Vers Sarajevo », tout d’abord, de Joël Schuermans, vient alimenter la collection « Errances », qui rassemble de très jolis petits formats, explorant cette notion qui habite l’Homme depuis ses origines…


Vers Sarajevo est un récit de voyage, mêlant portraits, rencontres et paysages. Il porte un regard historique sur les Balkans, marqués par la guerre. Comment vivre ensemble après s’être entretués ? Comment se construire un avenir avec le goût amer de la société moderne ? Aussi sombre que lumineux, ce livre est une ode à la liberté.
Ensuite, « Maison d’été », écrit par Iocasta Huppen et illustré par Justine Gury, est un carnet poétique à prendre au bord de la piscine…

Une poésie douce et légère. Des vers qui font tout simplement du bien. Avec ses illustrations colorées d’inspiration japonaise et sa reliure suisse, « ce journal poétique saisit avec subtilité ces instants précieux vécus au cœur de l’été dans la campagne limousine ».

Enfin, « Ecobivouac. Le manuel pratique de l’outdoor éthique » de Marine Menier et illustré par Pauline Martin vient de voir le jour…

Que l’on s’immerge dans le paysage quelques jours ou quelques heures, ce guide compile les bonnes pratiques pour ne laisser qu’une empreinte minimale sur le milieu naturel qui nous accueille dans le cadre d’une démarche respectueuse des activités de pleine nature.
Mais ce guide, c’est bien plus que cela !
C’est une autre approche du vivant…
C’est un « moyen de glisser un œil derrière le rideau de la grande scène car c’est en découvrant tout ce qui se trame sous terre, dans l’eau et dans les plus hautes branches des arbres, que l’on comprendra à quel point l’on fait partie d’un tout » ; une compréhension nécessaire pour trouver, peut-être, un plus grand équilibre, une certaine justesse…

Infos pratiques
Editions « Partis Pour »
Editrice responsable : Laurence Vanderhaeghen
www.partispour.com
Email : partispour@gmail.com
Téléphone : 0476/80.81.95

« Dans un monde toujours plus partagé et instantané, la quête des possibles aventureux, qu’ils soient épiques, poétiques ou esthétiques réclament une indépendance farouche, une volonté de faire envers et contre tout, d’attiser son esprit d’aventure en le nourrissant de tout, mais également de renoncer à la facilité des choix dictés, de nier la société de confort. Il s’agit alors de devenir et de rester des chasseurs d’utopies. »
Extrait du manifeste des Editions Partis Pour
www.partispour.co

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.