picto

Poster une annonce

picto

Connexion

Le Musée du fer au Fourneau St-Michel

Publié le 09.08.2021

Lieu: Domaine provincial du Fourneau Saint-Michel

Du fer et du savoir-faire – un article de Pascal Willems

Parmi les musées gagnant vraiment à être mieux connus, celui du fer se positionne en haut de la liste. En 2018, ce site exceptionnel a bénéficié d’importants travaux de restauration et de mise en conformité. Depuis, il présente une toute nouvelle scénographie dynamique avec des animations interactives et des vidéos instructives. Le thème du fer qui peut sembler pointu comme la pointe d’une épée est devenu passionnant en suivant le jeune Nicolas…

Ce Nicolas n’est autre que Dom Nicolas Spirlet. C’est à lui, dernier abbé de I’abbaye bénédictine de Saint-Hubert, que l’on doit le haut-fourneau qu’il créa en 1771 et qualifia comme de « plus beau de la province ». Si la métallurgie ancienne du fer a laissé de nombreuses traces tant au sud qu’au nord du Luxembourg belge, aucun site ne peut rivaliser en intérêt et en conservation avec le Fourneau Saint-Michel qui est quasi intact. Les bâtiments, construits dans une magnifique clairière de fond de vallée, constituent les témoins remarquables d’une industrie du fer florissante en terre luxembourgeoise aux 17ème et 18ème siècles. Dès 1978, à partir de découvertes archéologiques dirigées et fortuites, de recherches d’archives et d’études comparatives, l’ensemble constitué des bâtiments et du réseau hydrologique a fait l’objet de restaurations, reconstitutions techniques et aménagements internes propres à assurer sa mise en valeur. Le bâtiment du facteur des forges a été converti en un musée du fer. La halle des soufflets s’est vue munir d’un appareillage en bois et les bâtiments ont été restaurés et réaménagés.

Passé et complexe sidérurgiques
Ce passé sidérurgique, c’est le patrimoine de la région. Pour le conserver, le musée a trouvé abri dans un bâtiment classé, historique, du 18ème. Peu de gens savent que la ville de Saint-Hubert, plus connue pour s’être attribué le titre de « capitale européenne de la chasse et de la nature », a aussi un riche passé sidérurgique mis en valeur, dans les murs du musée et aux alentours en plein air. Actuellement, le complexe métallurgique se compose du bâtiment du facteur des forges, de la halle à charbon de bois, d’une grange, du haut fourneau et de ses annexes ainsi que d’une affinerie aujourd’hui disparue.

Historique et technique
A entendre Marie-Eve Soenen, Directrice du Domaine du Fourneau Saint-Michel : « Le but recherché a été d’intéresser le plus grand nombre et rendre accessible ce patrimoine unique. Et cela fonctionne en emboîtant les pas du petit Nicolas qui explique et vulgarise, dans le sens noble du terme et y compris pour les adultes, le travail du fer. Il y a des jeux et des maquettes animées, comme celle du maka où les visiteurs doivent actionner une pompe à eau pour voir la force hydraulique faire fonctionner le marteau.

Au terme de leur visite, les gens se disent étonnés de s’être pris au jeu et avoir trouvé cette visite aussi passionnante. C’est hyper bien documenté et très précis. On apprend plein de choses si on veut prendre le temps de tout lire, ce qui est faisable en une heure et demi. Il y a le côté historique, la vie de Nicolas Spirlet et le contexte avec l’abbaye de Saint-Hubert, et le côté technique, la fabrication de la fonte et du fer. La dernière salle présente l’utilisation actuelle du fer par l’homme avec tout son « savoir-fer ». Auparavant, l’exceptionnelle salle des métiers met à l’honneur des artisans wallons qui valorisent chacun à leur manière ce matériau incontournable : serrurier, fondeur,… S’ensuit le parcours en extérieur, dans un cadre enchanteur, avec le haut fourneau conservé in situ avec son ancien soufflet. »

Cerises sur le gâteau
Ce musée du fer est vraiment un cadeau abordable avec ses tarifs des plus raisonnables. Accessible aux PMR et poussettes aussi, un « plus » dans un bâtiment historique où le musée occupe 4 étages. Mieux encore, un ticket combiné offre de passer à prix sympa le reste de la journée sur la partie Musée de plein air distant d’un petit kilomètre. Car le domaine compte en réalité deux musées ! Qui, soit écrit en passant, sont aussi accessibles gratuitement chaque premier dimanche du mois. Et, dernière cerise sur le gâteau, là où les poêlées sont servies sur un rondin en bois, le Bar « Al pèle » se situe quelques mètres en contre-bas du dit musée du fer. Une adresse hautement recommandable dont vous nous direz des nouvelles…

EN PRATIQUE

Horaire d’ouverture
Le Musée du fer est ouvert toute l’année excepté durant les vacances d’hiver de 9h30 à 17h (17h30 en juillet et août). Fermé le lundi (sauf en juillet et août).

Tarifs
Adultes : 7€
Etudiants et seniors : 5€
Enfants de 6 à 12 ans : 3€
Enfants de moins de 6 ans : gratuit

Adresse et contact
Domaine provincial du Fourneau Saint-Michel
Fourneau Saint-Michel, 4 – 6870 Saint-Hubert
084/21.08.90 – fourneausaintmichel@province.luxembourg.be

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.