picto

Poster une annonce

picto

Connexion

Chassepierre, histoires familières

Publié le 05.08.2022

Lieu: Chassepierre

Du 19 au 21 août

200 artistes des arts de la rue

Le long de la Semois, entre Orval et Bouillon, Chassepierre développe depuis près de 50 ans, un festival singulier des Arts de la rue. Un rendez-vous de qualité à ne pas manquer pour tous les amateurs de beaux spectacles, de villages pittoresques (un des plus beaux villages de Wallonie), et de jolis panoramas.   Plus de 50 compagnies professionnelles originaires de nombreux pays (France, Suisse, Grande-Bretagne, Pays-Bas….) vous sortent du quotidien. Aux détours des rues et sur 17 espaces, Chassepierre suspend le temps, met l’imagination au pouvoir et vous entraîne dans une autre réalité. Vous assisterez à des spectacles humoristiques, poétiques, acrobatiques. Une magnifique sortie familiale, tout juste avant la rentrée des classes, et à un prix raisonnable (ticket pour un ou deux jours).

Billetterie

Pour les préventes, la billetterie est disponible en ligne et vous pouvez également obtenir des tickets-papier au SI de Florenville (Esplanade du Panorama 1, 6820 Florenville / 061 31 12 21). Sinon, leur achat est possible sur place, lors du festival, mais à un tarif moins avantageux et uniquement par paiement liquide. Pour les enfants en-dessous de 8 ans, les spectacles sont gratuits.

 

Le fil rouge

Cette 48e édition fait la part belle aux personnages de notre enfance. Des contes ou fictions d’antan,  devenus pour chacun des histoires familières (le vilain petit canard, le petit poucet, Blanche-Neige ou Cendrillon, dragons fameux ou preux chevaliers…) sont revisités par les artistes qui les recréent, à leur manière singulière. Issus du monde du théâtre ou du cirque, ces comédiens, marionnettistes, funambules, ou performeurs déjantés proposent des spectacles tout en grâce, en humour et en poésie. Et les musiciens ne sont pas en reste, on nous annonce des arrangements fous, du jazz, du ska, et de la musique traditionnelle des Balkans. Il est judicieux de consulter le programme pour faire son choix et connaitre l’emplacement des spectacles ainsi que leurs horaires. Mieux vaut le savoir pour arriver à temps à la séance et trouver une place confortable. Ouverture du festival dès le vendredi 19 août à 18h30. Le programme

Une aventure durable 

 Le festival et la province sont sur la même longueur d’ondes dans leur engagement vers un développement durable. Personne n’est oublié dans cette organisation de plus en plus écoresponsable. Premièrement, le festival cherche à devenir de plus en plus accessible à tous (All Access). Et à ce propos, une nouveauté 2022 est à souligner car le fait est rare encore : des spectacles circassiens sont disponibles en audiodescription. Par ailleurs, en dessous de la fiche de chaque spectacle, des informations apparaissent pour vous  informer sur les mises en place d’aménagements spécifiques.

Démarche durable encore : l’engagement du festival pour le circuit court et pour une restauration saine destinée aux artistes comme au public. Un marché d’artisans et de produits locaux y tiennent une place importante, et depuis longtemps. Cette démarche  fair trade va jusqu’à la réalisation d’une charte encourageant les traiteurs et autres propriétaires de food-trucks présents à utiliser des produits régionaux. Comme nous l’explique Charlotte Charles-Hepp, directrice du festival  : on demande aux restaurateurs qu’au moins 50% des produits soient issus de l’agriculture luxembourgeoise ou wallonne. On ne peut pas imposer que tout soit produit dans le coin, mais que par exemple, s’ils proposent du fromage ou de la viande, qu’ils adaptent leur carte en utilisant du local.

Comme nous le rappelle cet été caniculaire : chaque petit geste compte pour aider la planète et ses habitants. Et un festival, ça draine des foules (25 000 festivaliers rejoignent Chassepierre). Et comment parvient-on alors à rendre un festival respectueux de l’environnement ?

  • Par exemple, en réduisant les déchets et en pratiquant leur tri. Charlotte Charles-Hepp nous explique : Un « éco-team » (une équipe formée) veille à la propreté du site et change régulièrement les sacs-poubelles. 80 îlots de collectes sont répartis dans le domaine, et des tables de tri sont prêtées par la province de Luxembourg, permettant de sélectionner en amont les déchets, avant leur ramassage par la commune. 

  • Pour la première fois, des fontaines à eau sont disposées à certains endroits pour éviter les bouteilles plastiques et autres cannettes. Les organisateurs conseillent aux visiteurs d’emporter leur gourde.
  • La province met à disposition du matériel à louer, c’est mieux que de l’acheter. Pour cela, elle offre un catalogue bien achalandé. Le catalogue. Contact : Claude Dufrasne et Lindsay Wauthier au  +32(0)61.250.160 ; +32(0) 84.847.005 ; pret.mat@province.luxembourg.be.
  • Côté transport : la mobilité douce est encouragée (parking vélo), ainsi que le déplacement collectif. En effet, au départ de deux gares (à Marbehan et à Florenville), une navette vous attend et vous dépose sur le site. Horaires des navettes .  Le covoiturage est conseillé et si vous cherchez une place ou si vous souhaitez en offrir une, consultez la plateforme TOGETZER.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Archives